Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

S'inscrire à la newsletter
Centre spirituel du Hautmont Vous en sortirez grandiCentre spirituel du Hautmont

Rechercher dans notre programme

Le Mouvement « B-Corp » ou le pouvoir de l’entrepreneuriat au service du bien commun

Jeudi 6 avril, nous avons eu le plaisir d'accueillir la soirée "Vivre l'économie autrement" : Le Mouvement « B-Corp » ou le pouvoir de l’entrepreneuriat au service du bien commun. La labellisation « B Corp » vise à fédérer ces entreprises qui assument des finalités sociales et environnementales au même titre que les profits économiques.

Mouvement « B-Corp » ou le pouvoir de l’entrepreneuriat au service du bien commun

  • avec Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet Utopies,
  • et Emery Jacquillat, PDG de Camif Matelsom

jeudi 6 avril 2017 de 19h30 à 22h  au Centre du Hautmont, 31 rue Mirabeau à Mouvaux

Le rôle des entreprises est amené à évoluer. La seule recherche du profit n’est plus suffisante, même pour faire du profit ! Dans le Nord, un double projet économique et social est historiquement fortement ancré dans l’esprit entrepreneurial de la région. Redéfinir le succès en entreprise n’en demeure pas moins d’actualité.

La labellisation « B Corp » vise à fédérer ces entreprises qui assument des finalités sociales et environnementales au même titre que les profits économiques.

Mouvement né aux Etats-Unis il y a dix ans, B Corp se développe en France et en Europe en regroupant ceux qui veulent « faire évoluer le capitalisme » en s’engageant pour le bien commun (B Corp est l’acronyme de Benefit Corporation). Plus de 2000 entreprises ont obtenu cette certification exigeante dans 50 pays. Patagonia, Ben & Jerry’s ou l’entreprise brésilienne de cosmétique Natura ont ouvert la voie. Ce succès est tel que Paul Polman, PDG d’Unilever, a annoncé son intention de transformer son entreprise en B-Corp.

Pour nous parler de ces Business qui peuvent être modèles, nous aurons la chance d’accueillir deux entrepreneurs pionniers en France du mouvement B Corp :

  • Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet Utopies, première entreprise certifiée B-Corp en France en 2014 et qui représente le mouvement en France. Elisabeth a une vue globale du mouvement et a accompagné la labellisation et la transformation de nombreuses entreprises en France. 
  • Emery Jacquillat, PDG de Camif Matelsom, qui a relancé la Camif après son dépôt de bilan fin 2008 sur la base d’un modèle entièrement repensé autour de la création de valeur partagée avec l'ensemble de ses parties prenantes, sur les plans économique, social, sociétal et écologique.